Droit des libertés publiques

Résumé

Les libertés publiques peuvent être définies comme des droits de l'homme reconnus et consacrés par le droit positif. Il existe une affirmation interne des libertés publiques (sources constitutionnelle, législative et autres). Il existe une affirmation internationale des libertés publiques (en particulier, la Déclaration Universelle et la Convention européenne). 

Le contenu des libertés publiques est extrêmement développé (surêté, libertés du corps, respect de la personnalité et de l'intimité, libertés d'opinion, de conscience, d'expression, religieuse et collectives).

La réalité de l'exercice des libertés publiques est garantie par une protection juridictionnelle et non juridictionnelle.

Voir le plan détaillé du cours en cliquant ici.
Pour accéder à ce cours, cliquez ici.

Auteurs

Marie-Hélène Douchez
Professeur de droit public à l'Université de Toulouse 1 - Capitole

Jacques Viguier
Professeur de droit public à l'Université de Toulouse 1 - Capitole

Actualisation par Xavier Bioy

Professeur de droit public à l'Université de Toulouse 1 - Capitole

Informations

  • Cet enseignement traite des sujets suivants :

Les générations de droits - Les sources internes contemporaines : les sources constitutionnelle, législative, réglementaire et jurisprudentielle - Les sources d'origine internationale : la déclaration universelle des droits de l'homme, la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, les conventions adoptées sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies, les conventions régionales - Le droit à la sûreté : la non détention arbitraire, les droits des détenus, la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux et la rétention de sûreté - Les droits et les libertés corporelles : la liberté de disposer de son corps, la protection de la santé, la protection de la dignité humaine et de l'intégrité corporelle face aux avancées de la science et des biotechnologies médicales - Le respect de la personnalité et de l'intimité : la non discrimination en raison des caractères physiques, la protection de la vie privée, la liberté d'aller et venir - les libertés d'opinion, la liberté de conscience et d'expression, la liberté religieuse et les libertés collectives - La liberté d'expression : la liberté de la presse et la liberté de communication audiovisuelle - La liberté des spectacles - Le contrôle de droit commun de l'exercice des libertés - L'aggravation des restrictions à l'exercice des libertés : les circonstances exceptionnelles, le statut des étrangers - La protection juridictionnelle en droit interne et en droit international - Les protections non juridictionnelles en droit interne et en droit international

Espace de communication de l'UNJF